Un peu d’histoire : Tiffany & Co.

En l’honneur de l’ouverture de la boutique Tiffany & Co. à Montréal, première au Québec et huitième au Canada, voici un petit article sur l’histoire de l’aujourd’hui mythique joaillerie.

Les débuts new yorkais

C’est en 1837 que la première bijouterie Tiffany & Co. ouvre ses portes en plein coeur de New York, grâce à Lewis Tiffany et John Young. Par contre, ce n’est qu’en 1940 que la marque s’installe sur la o-combien glamour 5ème Avenue new yorkaise. En 1848, Tiffany se lance dans la conception des bijoux que le rendront célèbre. Mais la réelle opportunité d’affaires de l’entreprise se présente à la fin du siècle, avec la chute du court du diamant. Aussi, on profite du déclin des familles royales et aristocrates pour racheter les pierres qu’ils possèdent et concevoir avec celles-ci les premiers bijoux incrustés de pierres de tous les États-Unis. Au cours des années, plusieurs créateurs se sont joints à l’équipe de Tiffany’s, le temps d’une collection. Parmi ceux-ci, Frank Gehry, Camille Le Tallec, Elsa Perreti, Jean Schlumberger et Paloma Picasso, fille du peintre reconnu mondialement.

Breakfast at Tiffany’s

En 1961, alors que Tiffany’s a le vent dans les voiles, un film aujourd’hui connu de tous voit le jour : Breakfast at Tiffany’s. Le long-métrage met en vedette Audrey Hephburn, icône ocarisée du cinéma des années 60. En passant, Truman Capote (l’auteur de la nouvelle adaptée au grand écran) fut un peu déçu d’apprendre que c’était Mlle Hephburn qui avait été retenue pour le rôle, car il avait écrit l’histoire en pensant la faire jouer par Marilyn Monroe. Le tournage du film, qui se déroula dans les véritables locaux de Tiffany’s & Co., fut surveillé par plus de 20 agents de sécurité et aucun vol n’eut lieu.

La fameuse boîte bleue

Possédant maintenant plus d’une centaine de points de vente partout dans le monde, Tiffany & Co. a su se tailler une place de choix dans le monde de la joaillerie. Le bleu Tiffany’s, véritable emblème de la compagnie, est présent dans les emballages, les sacs et les boîtes depuis 1845. On le retrouve même dans certains bijoux de la plus récente collection.

Qui n’a jamais rêvé de recevoir une de ces fameuse boîte bleue dites-moi?

Depuis l’annonce de l’ouverture de la succursale montréalaise annoncée en juin dernier, bon nombre de femmes (et d’hommes) attendaient ce moment avec impatience. 2000 pieds carrés de pur bonheur mouhahahahah! Allez faire un petit tour chez Tiffany’s pour moi! ;) L’adresse : 1290 rue Sherbrooke Ouest, dans le même complexe que l’hôtel Ritz-Carlton.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s