Mon rhume pis sa web découverte : Le Guide Legrand des Buffets de Vernissage

Franchement, l’autre jour, je suis tombée sur un truc bluffant en naviguant/surfant* sur la toile. J’avais pas grand chose à faire, trop préoccupée que j’étais déjà par mes éternuements ininterrompus (du bonheur d’avoir le rhume). Je voulais pas sortir partager mes virus pis ma face de puckée pis mon pyjama était ben trop confortable faque c’est ça, maison et niaisage sur internet. Du coup, je me suis souvenue un truc sur lequel je m’étais (trop) vaguement penchée pour un résumé de lecture** de fille qui va à l’université. Il s’agit d’Auguste Legrand et sa pratique artistique pour le moins…  »dandesque ». J’ai cherché un peu sur le site de la Biennale de Paris, puisque je me rappelais que ma faible connaissance de ce Auguste Legrand me venait de là et, dis donc, en lisant le processus de  création à lequel s’adonne ce type, mon oeil s’est accroché sur un lien jamais visité. Ce lien, il menait à un blog. Ce blog, il menait à un petit trésor de cocasserie (et l’arbre est dans ses feuilles marilonnn marilééé, l’arbre est dans ses feuilles, marilonnn lonn lé).

Avant d’aller plus loin, je vous explique quand même pour la Biennale : L’art est perçu comme un moteur de «représentation» du réel (on s’entend là-dessus ?) et s’applique, le plus clair du temps, à recréer ce réel ou à le transcender. La biennale crée un bri parmi ces présupposés… tsé, j’ai eu le plaisir d’assister à une conférence via Skype du directeur de la Biennale et le garçon, il y décrivait les objectifs ainsi :

La Biennale, elle revendique le fait que l’art ne devrait pas être systématiquement en rupture de la réalité mais être en fusion avec celle-ci. On y retrouve donc un inventaire assez important de pratiques artistiques en mode «d’infiltration» de la réalité. Le guide Legrand des buffets de Vernissage est l’un de ces illustres exemples de pratiques en marge (et c’est, en effet, d’une manière assez infiltrante que Auguste Legrand se positionne dans le secteur de l’art).

Le blog dont je vous parle, c’est la version «web» de ce guide Ô combien utile au citadin moyen. Ok, peut-être pas… mais Ô combien divertissant, ça, oui !  Le guide Legrand, à tendance humoristique, s’impose les mêmes règles qu’un guide sérieux et permet de connaître les sites d’exposition offrant les meilleurs buffets. On juge la qualité de ces buffets par cinq critères :  le lieu, les discours, le service, la table, la conversation. Auguste Legrand, amateur de vernissage, se présente alors sur les sites d’exposition et s’efforce d’y observer ces cinq éléments dits «fondamentaux» qui font que l’évènement est réussi. Il s’y présente comme spectateur sans autres motifs que d’espérer passer  un bon moment mais, mais, mais… Legrand n’est pas que spectateur, il est aussi critique et le Guide Legrand des buffets de Vernissage permet aux gens de se renseigner sur les meilleurs buffet in town, l’ami !

 ‎ »Pas de nourriture. Il n’y a pratiquement pas de conversation, mais on profitera du spectacle de deux ou trois bagarres, avec descente de police. Cette belle ambiance est soulignée par un fond sonore à base de Beatles (période Revolver).  »

Cliquer sur l’image pour atterrir sur/survoler*** le blog sympathique du fameux Guide Legrand

*Thématique de bord de mer quand on parle du web, j’ai jamais compris.

**Le résumé, en réalité, c’était sur un texte super pertinent de Stephen Wright, théoricien de l’art, qui jasait de la rupture de paradigme à laquelle arrivait la Biennale de Paris en offrant un art qui se veut sans oeuvre, sans auteur, sans spectateur. Je vous en reparlerai, au pire.

***Thématique d’aviation, ici. Oui, allo, bonjour.

Publicités

  1. Merci pour ce magnifique article.
    Vous avez superbement décrit la grandeur de mon ouvrage.
    A partir du blog, on peut cliquer sur le carré jaune pour accéder aux autres blogs liés à mon activité de critique gastronomique de buffets de vernissages. Indispensables.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s