Un peu d’histoire : Steve Madden

Comme la majorité des filles de ce monde, j’aime VRAIMENT les chaussures (Yeahhh!). C’est pourquoi je vous présente Steve Madden, un créateur beau-bon-pas trop cher que j’aime bien.

Comme dans un conte de fée

L’histoire de Steve Madden en est une digne d’un film américain. Elle met un vedette un gamin élevé dans le Bronx, qui démarre sa compagnie avec une mise de fonds d’à peine plus de 1000$, en 1990. Son empire vaut aujourd’hui plus de 350 millions de dollars. On rapporte que les chaussures de Steve Madden seraient les deuxièmes plus populaires aux États-Unis, juste derrière celles de Nike.

Marketing du tonnerre

Le modèle marketing de Steve Madden s’inspire de celui de Zara et d’H&M, c’est-à-dire de proposer le bon produit au bon moment. Toujours à l’affût des dernières tendances, la marque met en marché des produits au goût du jour, à des prix abordables. Aussi, elle propose des campagnes publicitaires peu communes, qui suscitent l’intérêt. On pense notamment au Bubble Head et aux nombreuses publicités télévisées et apparitions médiatiques qui mettent en scène son créateur. Grand amateur de musique, Madden a aussi muni certains magasins d’une scène ou de jeunes talents peuvent avoir la chance de se produire.

Vintage, glamour et rock and roll

Les modèles créés par Madden sont souvent d’inspiration vintage, avec une bonne touche de glamour. Avec leur petit coté rock and roll (ben oui toé), ces chaussures s’adressent surtout à une clientèle jeune, active et citadine. La jeune femme moderne, quoi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s