Histoire de salle de bain

Histoire de chalet, histoire de barbe pas faite, histoire de petites filles folles.

De toi pis moi dans la salle de bain avec la porte barrée, dans la salle-de-bain-chambre à coucher, pas de drap pas de lit.

Les autres qui rient fort, la même tune sur repeat, y’a pu d’hier pu de demain, y’a ben rien que juste une salle de bain.

Moi qui détaille ton dos, qui mémorise tes clavicules, les fesses dans le lavabo.

Des lèvres qui se frôlent sans se toucher, qui s’agacent, des bouches qui jouent à la tag.

Des mots plus drôles que beaux, des idées mal tournées.

Tes mains dans mes cheveux, tes mains qui cherchent une faille, tes mains sous ma jupe.

Mon mojito qui prend le bord en même temps que mon chandail.

Des corps désorganisés sur le comptoir de mélamine, des cuisses qui bougent en canon.

L’autre bord d’la porte, les petites filles folles parlent fort, crient, chantent.

Nous on cherche un bout du monde dans l’espace contigu.

Dur à croire que ça soit juste une histoire de salle de bain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s