Un peu d’histoire : Louis Vuitton

***Cet après-midi au travail, j’avais un peu (beaucoup) de temps à perdre et je lisais un document hoooo combien intéressant parlant de certaines grandes marques que je ne nommerai pas et cela m’a donné l’idée de cette rubrique. Le premier post parle ci-bas de la célèbre griffe Louis Vuitton, connu pour ces sacs pas achetables mais ben, ben beau (d’ailleurs, avoir un sac LV fait partie de ma Liste de choses à faire avant de mourir, juste après faire le tour du monde, et avant me marier et avoir des enfants).***

Il y a eu Louis

Né en 1821, le créateur derrière le nom (Vuitton, Louis de son prénom) a fait ses classes chez un layetier-emballeur-malletier (job qui, en gros, consistait un emballer les affaires des riches qui partaient en voyage, ben oui toi). Issu d’un milieu modeste mais côtoyant des gens de la classe supérieure au quotidien, Louis Vuitton détecte rapidement le besoin de créer des bagages de haute qualité, notamment en raison de l’essor du tourisme international à voiles et à vapeur. De fil en aiguille, la marque Louis Vuitton voit le jour en 1854 et le premier magasin d’une longue lignée ouvre ses portes à Paris, près de la Place Vendôme. La maroquinerie haut de gamme était née.

Puis ensuite George

C’est au fils de Louis Vuitton (George de son prénom) qu’on doit le célèbre imprimé de damier beige et brun et l’illustre toile monogramme, d’ailleurs brevetée afin d’en éviter les contrefaçons. Cette toile est révolutionnaire ; parfaitement imperméable en plus d’être robuste, légère et souple, elle remplace le cuir et innove. L’ambition pousse aussi le jeune homme à ouvrir des boutiques Louis Vuitton à Londres, puis à New York, et ensuite un peu partout.

    

Comme dans toute bonne compagnie, une fusion

En 1987, la maison Louis Vuitton fusionne avec Moët Hennessy pour devenir LVHM, un leader mondial en matière de mode et de luxe. Deux ans plus tard, le milliardaire Bernard Arnault en devient l’actionnaire majoritaire. On retrouve parmi le célèbre groupe des griffes telles que Guerlain, Veuve Cliquot et Christian Dior. Cette fusion a grandement contribué à la diversification des produits LV, qui n’a fait son entrée qu’en 1998 dans le monde de la mode. Depuis ce temps, on compte parmi les créations de la marque des articles de prêt-à-porter et de joaillerie, des chaussures et bien d’autres.

Et Marc Jacobs arriva

C’est en 1997 qu’Arnault décide confier la direction artistique de l’empire LVHM au New Yorkais Marc Jacobs, designer dont le nom n’était déjà plus à faire à l’époque. Il apporta une touche de modernité et de grunge à la marque jusqu’ici reconnue plutôt pour son élégance que pour son audace. Jacobs a assuré la direction du volet création de LV jusqu’en août dernier, moment ou il a cédé sa place pour aller succéder à John Galliano chez Chrristina Dior.

Plus de 150 ans plus tard, toujours d’actualité

Aujourd’hui présente dans plus de 53 pays, cette marque de renom s’adresse autant aux hommes qu’aux femmes. On nous propose des services de personnalisation afin de rendre notre sac plus unique que jamais, soit la peinture, le marquage à chaud et la confection sur mesure. Un siècle et demi après leur apparition, les vêtements, les accessoires, les bijoux et, bien sur, les maroquineries signés LV sont toujours signe de luxe et de bon gout. La compagnie s’investit aussi dans bon nombre de projets en tous genre, comme par exemple l’America’s Cup (une compétition de yatching pas piquée des vers et, surtout, pas pour les pauvres) ou encore la Louis Vuitton Classic, une désormais célèbre compétition d’élégance et de charme automobile se déroulant à Paris. Côté culture, on retrouve la Fondation Louis Vuitton, soutenant la création en art contemporain.

***Anecdote : Quand mon chum est allé à Paris le printemps dernier, je lui ai demandé d’être gentil et de me ramener ce magnifique sac, qui se détaille le modique somme de 1240 euros. Ai-je vraiment besoin de vous dire qu’il est revenu sans? Mais bon, faut bien rêver!***

Publicités

Une réponse

  1. Vous avez oubliez le mot dire a « ai-je vraiment besoin de vous ».Sinon le sac est vraiment des beau et j’espère que vous avez fini par l’avoir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s