Vernis à ongles vert et Labatt 50

J’avais mis du vernis à ongles vert.

Pas un petit vert pâle-doux et printanier. Non, plus un espèce de vert moisi, en fait c’était pas très beau.

Pis là, j’étais accotée au bar dans l’optique de me commander une Labatt 5o, pas un martini certain, parce que les filles avec des ongles couleur moisi ça boit pas de martini.

T’es arrivé. Tu m’as regardé, t’avais l’air… amusé!?

Je te connaissais même pas, fack j’ai dit quoi!?, un quoi énervé, comme dans énervé-faché.

T’as dit ton vernis est spécial… pis tu riais, en fait tu te foutais un peu de ma gueule.

Pis là, j’ai réalisé que t’étais beau. Pis là, fuck, j’étais comme un peu gênée que mon vernis soit vert.

J’ai dit je sais c’est pas très beau. T’as dit pourquoi tu le portes debbord??

Pour faire parler les gens (les gens aux épaules carrées pis à la barbe de trois jours, de sexe masculin de préférence, les gens comme toi dans le fond).

T’as payé ma bière.

Finalement, c’était pas pire comme couleur.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s